Infos

Réglementation et législation pour piloter un Drone en France en 2020

0

Une liste des réglementations sur les drones et des liens pour les pilotes de drones en France.

lois sur les drones en FranceRÉGLEMENTATION DU DRONE EN FRANCE

Selon l’autorité aéronautique nationale française, l’Autorité de l’aviation civile française, piloter un drone est légal en France, mais nous vous recommandons de connaître et de respecter la réglementation du drone ci-dessous avant de le faire.

Si vous souhaitez contacter directement l’Autorité de l’aviation civile française avant de voyager pour toute question que vous pourriez avoir, envoyez-leur un message sur Twitter : @DGAC

Pourquoi piloter un drone en France ? Pour obtenir de superbes photos aériennes comme celles-ci !

Règles générales pour piloter un drone en France

Sur la base de nos recherches et interprétations des lois, voici les règles les plus importantes à connaître pour piloter un drone en France.

  • Tous les drones de 800g ou plus doivent être enregistrés par leur propriétaire sur AlphaTango , le portail public des utilisateurs d’aéronefs télépilotés . Le drone reçoit alors un numéro d’immatriculation qui doit être apposé en permanence, visiblement, sur le drone et doit permettre une lecture à une distance de 30 centimètres, à l’œil nu. Le pilote de drone doit être en mesure de fournir une preuve d’inscription en cas de contrôle.
  • Les pilotes de drones doivent maintenir une ligne de vue avec leurs drones à tout moment. Si un observateur visuel suit le drone, le pilote peut voler hors de sa propre portée de vue.
  • Les drones ne peuvent être pilotés de nuit (sauf autorisation spéciale du préfet local).
  • Les drones ne peuvent pas voler au-dessus des personnes; au-dessus des aéroports ou des aérodromes; sur une propriété privée (sauf autorisation du propriétaire); sur les installations militaires, les prisons, les centrales nucléaires, les monuments historiques ou les parcs nationaux. Utilisez cette carte pour localiser les restrictions de vol par géolocalisation.
  • Les drones ne peuvent pas également survoler les incendies en cours, les zones d’accident ou autour des services d’urgence.
  • Les drones ne peuvent voler à plus de 150 mètres (492 pieds) ou à plus de 50 mètres (164 pieds) au-dessus de tout objet ou bâtiment d’une hauteur de 100 mètres (328 pieds) ou plus.

Règles pour piloter un drone commercialement en France

Sur la base de nos recherches, voici les exigences supplémentaires pour piloter un drone commercialement en France.

  • Les pilotes de drone qui volent à des fins autres que les loisirs (pilotes de drone commerciaux) doivent passer un examen théorique. L’examen peut être passé en ligne ou dans des installations spécifiques de la DSAC. Les procédures pour passer cet examen sont décrites sur cette page. Après avoir réussi l’examen, le pilote recevra un certificat théorique de télépilote. Le pilote doit l’avoir imprimé et avec lui pendant tous les vols.
  • Les pilotes de drones commerciaux doivent également suivre une formation pratique de base. L’exploitant doit définir et dispenser la formation complémentaire nécessaire, en tenant compte des types d’aéronefs qu’il utilise et des activités spécifiques qu’il exerce. A l’issue de la formation, les organismes de formation remettront aux télé-pilotes un certificat de suivi de formation pour les scénarios correspondants.
  • Un pilote de drone ne peut pas assurer sa propre formation pratique.

Règles pour piloter un drone à des fins récréatives en France

Sur la base de nos recherches, voici les exigences supplémentaires pour piloter un drone pour les loisirs en France.

  • Les pilotes de drone qui volent pour les loisirs ou les loisirs n’ont pas besoin de certificat de formation uniquement lorsque la masse de leur drone est inférieure à 800 grammes.
  • Les pilotes de drone exploitant un avion télépiloté de 800 g ou plus à des fins récréatives doivent suivre une formation. Cette formation peut être: (1) la formation Fox AlphaTango proposée par la DGAC ou (2) la formation dispensée par la FFAM ou l’UFOLEP reconnue comme équivalente par la DGAC.

Pour plus d’informations sur la législation française sur les drones, consultez cette page sur le site de l’Autorité de l’aviation civile française ainsi que ce rapport juridique détaillé .

Vous savez quelque chose que nous ignorons des lois sur les drones en France? Envoyez-nous un e-mail à [email protected] Nous ne sommes pas des avocats de l’aviation internationale et faisons de notre mieux pour garder cette page à jour pour les pilotes de drones, mais la réalité est que compte tenu du rythme de l’industrie des petits systèmes aériens sans pilote (sUAS) et de la manière dont les gouvernements réagissent, les réglementations sur les drones en France peuvent changer tout au long de l’année, et ces changements peuvent être difficiles à suivre. Si nous avons manqué quelque chose, veuillez nous contacter pour nous en informer.

Arthur Benchetrit
Blogueur passionné par les nouvelles technologies.

Spotify, Tiktok, Tinder et de nombreuses autres applications iOS se bloquent à nouveau en raison d’un problème Facebook

Article précédent

Vous pourriez aussi aimer

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus dans Infos